Moosonee

Publié le par Mr Yahp

                                 

Moosonee, canton de l'Ont.; pop. 936 (recens. 2001), 1939 (recens. 1996), 1319 (recens. 1991); superf. 533,82 km2; situé le long de la rivière Moose, à 25 km de la BAIE JAMES. Sur une île voisine, se trouve l'ancien poste de traite des fourrures de MOOSE FACTORY. En 1931, l'endroit est choisi comme terminus Nord de l'Ontario Northland Railway, dont le parcours suit un ancien itinéraire de canotage des autochtones le long des rivières Abitibi et Moose. La construction du chemin de fer se termine en 1932. Le nom de Moosonee signifie « Moose River Factory » en CRI. Un diocèse anglican fondé en 1872 porte également ce nom. Moosonee est le seul port en eau salée de l'Ontario, mais les grands projets d'expansion de cette localité ne se sont jamais réalisés. Plusieurs autochtones de la région travaillent comme guides pour les touristes et les chasseurs qui empruntent le « Polar Bear Express » depuis COCHRANE.

 

Auteur JAMES MARSH

 

En 1903, des commerçants de fourrures de Paris, les frères Revillon, établirent un poste de traite dans le territoire occupé aujourd'hui par Moosonee. Le but des frères Revillon était de faire concurrence à la Compagnie de la baie d'Hudson qui possédait un poste de traite situé de l'autre côté de la rivière Moose, dans l'île Moose Factory. Le nom de la localité s'inspire du nom de la rivière Moose et vient du mot cri « Moosoneek », qui signifie « à l'orignal ».

Connue comme la « porte d'entrée de la région de l'Arctique », Moosonee est située au bord de la rivière Moose, près de la baie James, à l'extrémité du chemin de fer d'Ontario Northland. Le seul port ontarien en eau salée est celui de Moosonee.

La ville de Moosonee vient de s'ajouter à la liste des municipalités de l'Ontario. Depuis 1968, la région était un territoire non érigé en municipalité, désigné officiellement sous le nom de « Conseil de la zone de développement de Moosonee ». En novembre 2000, était constituée la ville de Moosonee.

Pour vous rendre par train à cette localité d'environ 3 000 habitants, montez à bord de l'Express de l'Ours polaire à Cochrane, et une randonnée de 300 kilomètres vous y amènera. Moosonee est également accessible par avion. C'est une destination estivale populaire; on peut y explorer l'histoire dans les musées locaux ou se lancer dans une aventure de plein air dans la région environnante.

Parmi les localités avoisinantes, mentionnons Moose Factory, Peawanuck, Attawapiskat et Kashechewan.

Moosonee est une ville canadienne située dans nord de l'Ontario. Elle est la tête de ligne du Chemin de fer Ontario Northland, sur la Baie James. Les marchandises y sont transférées sur des barges ou des avions pour être distribuées dans les communautées plus nordiques. Moosonee n'est pas très loin au nord (51°N) mais est isolée à cause du manque de liens routiers vers le reste de l'Ontario. La communauté était le site d'un poste de traite de la fourrure instauré en 1903 par Revillon Frères, compétiteurs de la Compagnie de la Baie d'Hudson, qui a racheté plus tard Revillon.

Moosonee est inaccessible par la route. La route la plus proche est à Otter Rapids, qui se trouve à plus de 148 kilomètres au sud de Moosonee. Le principal moyen de transport est le train. Le train mixte Little Bear fait trois aller-retours par semaine et le train touristique Polar Bear Express en fait six par semaine durant l'été seulement. Il y a un service aérien quotidien de Moosonee à Timmins et de Moosonee vers d'autres communautés plus au nord. De l'été jusqu'au début de l'automne, les marchandiese peuvent être transportées jusqu'à Moosonee par barge. Durant l'hiver, des routes sont maintenues sur la glace de la Rivière Moose jusqu'à Moose Factory et les communautés côtières de Fort Albany, Kashechewan et Attawapiskat.

La population de Moosonee est d'environ 3 000 habitants (estimation du gouvernement municipal ; les chiffres du recensement 2001 de Statistique Canada pour Moosonee sont incomplets, un problème fréquent avec plusieurs communautés éloignées). Plus de 80 % de la population est constituée d'autochtones cris.

Moosonee possède deux écoles élémentaires, l'École publique de Moosonee et l'École séparée Bishop Belleau (catholique romaine) qui offrent des cours de la maternelle jusqu'à la huitième année. L'Écolle Bishop Belleau proccure aussi une Unité d'enseignement en langue française. Il y a aussi une école secondaire, Northern Lights Secondary, qui procure des cours de la neuvième à la douzième année. Le campus du Northern College à Moosonee procure certains programmes postsecondaires.

La clinique Moosonee de l'Hôpital Général de la Baie James procure les soins de santé.

Moosonee a un poste de radio locale, CHMO 1450 AM, plus des rediffusion de CBC Northern Ontario à partir de Sudbury sur le 1340 AM. La télévision de CBC et TV Ontario ont des transmetteurs de rediffusion à Moosonee. La plupart des maisons ont la télévision par cable ou par sattelite pour améliorer la transmission.




 

 

Le nom Ontario vient d'un mot autochtone, soit « Onitariio » ou « Kanadario », que l'on pourrait traduire par « beau » ou « miroitant » en parlant de l'eau ou d'un lac.

The town of Moosonee is located on the Moose River 12 miles south of James Bay at a latitude 80 N 35' and longitude 51 W 07'.  The town site is in the Hudson Bay Lowlands, the largest wetland area on earth.  Originally settled as a fur trading post by Revillion Freres of Paris in 1903 in competition with the Hudson Bay Company, the town grew in importance with the arrival of the rail in 1932 when Moosonee became a transportation hub for the James Bay coastal communities. 

                                               Moosonee

Moosonee is not connected to the road system in Ontario and is accessible by rail through Ontario Northland in Cochrane Ontario.  Scheduled air service is provided by Air Creebec based in Timmins.  There are several small charter air companies based in Moosonee.                                                            Train 

 

 

 

 

 

 

Depuis 1964, le train parcourt un trajet de 300 kilomètres et relie chaque été la ville de Cochrane à Moosonee, tout près de la baie James. Durant le trajet, un important changement de végétation se produit. Les feuillus de la forêt boréale sont peu à peu remplacés par des épinettes dont la croissance est extrêmement lente. De grands pans de la forêt bordant la voie ferrée ont été détruits par un immense incendie de forêt en 1976 et la repousse est lente.

The population is approximately 3000 with about 85% being Cree.  The main language is English with Cree as a second language.  There is a small French population. 

Moosonee, Ontario, Canada

Sunrise 2005 August 8

 

Moosonee is a small town located on the shore of the Moose River a few miles from the south end of James Bay which is the southern portion of Hudson Bay in northern Canada. It best known as the northern terminus of the Polar Bear Express train from Cochrane. The Polar Bear Express is a summer only train that runs six days per week. There is also a year round mixed train that operates three times a week. The trains are operated by the Ontario Northland Transportation Commission which also provides telephone and internet service to Moosonee and Moose Factory.

Moosonee is at latitude 51 North - not very far north, not even far north in Ontario but it seems remote to many people as it is beyond the end of the road network. While it is possible to drive a bit further north (as far as Otter Rapids), for most people there is no road travel north of Cochrane. You can come here on the train or fly (Air Creebec) from Timmins. From Moosonee you can fly further north to Fort Albany, Kashechewan, Attawapiskat and Peawanuck in Ontario and Waskaganish (formerly Rupert's House) in Quebec. Goods brought to Moosonee by train can be shipped north by Moosonee Transport's barges to more remote communities in Ontario, Quebec and Nunavut.

Moosonee is across the Moose River from Moose Factory Island. Each community has a population of about 2,000 people. The original 2001 Canadian census figures for Moosonee showed its population as having been cut in half -- the incorrect figures were due to incomplete enumeration and revisions have been posted. Transportation across the river is by boat (water taxis charge $8-10.00 per person each way), regular taxi (when the river is frozen) and helicopter (when the river is breaking up or freezing over). Because Moosonee is close to James Bay, the Moose River is a tidal the tides are not as dramatic as found in places such as the Bay of Fundy, they do result in an ever changing river that can be difficult to navigate.

Moosonee was the location of a military base that was part of the Pinetree Air Defence Line. Part of town is still called "the base", more than thirty years after the facility closed down and many former military buildings are still in use.

Moose Factory Island was the site of the first English settlement in what is now the Province of Ontario. It is the home of the Moose Cree First Nation and the site of the main medical facility in the area, Weeneebayko General Hospital

 

 

Statistiques diocésaines

Population catholique: 3,905 
Prêtres diocésains: 0
Prêtres religieux: 3
Diacres permanents: 2
Religieuses: 3
Religieux frères: 3
Agent(e)s de pastorale: 3
Paroisses et missions: 18

Diocèses de l'Ontario
Moosonee
Population catholique: 3,830
*source: Statistiques Canada, recensement de 2001

Érigé en vicariat apostolique du Nord de l'Ontario lorsqu'il fut découpé du diocèse de Haileybury le 3 décembre 1938, Moosonee fut érigé en diocèse en juillet 1967 et s'étend sur une partie du Nord-est de l'Ontario et une partie du Nord-ouest du Québec. 

    Mgr Vincent Cadieux, O.M.I.  
    Évêque de Moosonee 
    C.P. 40 
    Moosonee, Ontario P0L 1Y0 
    Téléphone: (705) 336-2908 Télécopieur: (705) 336-2759 

Two barges on the Moose River at Moosonee, Ontario. One carrying equipment and gravel, the other carrying accommodation trailers and vehicles.

Carte du Québec - Distances routières entre les principales communautés du Nord-du-Québec.

Publié dans yahp

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article